Association Centre Bellissen

IME – Institut Médico Educatif

 Projet Etablissement  IME 

L’admission

La procédure

La demande d’admission peut être adressée à l’IME par les parents ou le représentant légal mais également par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

Aucune admission ne peut se faire sans la notification d’orientation en IME de la MDPH.

Si une place est libre, une visite de l’Etablissement est programmée.

  • La visite

La visite s’effectue en présence d’un membre de la Direction. Les parents après réflexion donnent leur accord pour une période d’observation. La parole et l’avis  du jeune sont sollicités selon son âge.

  • L’observation

Un temps d’observation est proposé. Cette observation est  réalisée par les professionnels en charge de l’enfant ou de l’adolescent et un bilan d’observation est établi en fin de période d’observation. Une synthèse est alors rédigée et présentée aux parents.

  • La Décision

Les parents sont informés par la Direction du bilan d’observation de l’équipe pluri professionnelle. Une décision d’admission ou non est alors prise. La Maison Départementale des Personnes Handicapées ou MDPH est saisie.

  • L’accueil

Lorsque toutes les formalités administratives sont remplies, le jeune est pris en charge à une date donnée et pour une durée fixée par la MDPH dans sa notification.

Un dossier administratif, médical, éducatif et pédagogique est constitué.

 

Une journée à l’IME

 

En internat

Lever A 7h30  par le personnel éducatif, toilette,  habillage, lit fait, rangement des affaires.

8h30 : petit déjeuner.

En internant et externat :

De  9h  à 11h30: activité selon emploi du temps et projet personnalisé d’accompagnement ou PPA.

De 11h30 à 13h30 : deux services : déjeuner

De 12h30 à 13h40 : récréation et jeux de plein air.

De 13h40 h à 16h30 : reprise de l’emploi du temps.

En externat

A 16h30 : Départ des enfants  en taxi ou en minibus à leur domicile. 

En internat

A 16h30 après le goûter, prise en charge sur le temps d’internat avec : douche, et projet autour de l’apprentissage de l’autonomie.

De 18h45 jusqu’à 20h : diner et rangement du réfectoire.

De 20h à 21h : brossage des dents, contes pour les petits, détente, jeux.

A 21h: arrivée de la veilleuse de nuit. Endormissement des plus petits.

De 21h à 22h30 : veillée pour les plus grands.

 

La prise en charge

 Un IME constitué de deux niveaux

  • Le premier niveau pour les petits

Ce niveau accueille les enfants les plus jeunes. Il est lieu à la fois d’observation, de maternage, de socialisation et d’apprentissages pour quelques-uns d’entre eux (Cycle I : toute petite et petite sections pour la plupart et moyenne section de maternelle pour les autres enfants).

Il est fréquent que les enfants de ce groupe soient accueillis à temps partiel en partenariat avec une structure de soin.

Une des premières compétences du groupe est d’apprendre à jouer par le biais d’activités communes, à vivre en communauté, à s’entraider et à travailler les premiers apprentissages.

  • Le second niveau pour les jeunes en préadolescence

Le travail proposé dans ce niveau est  du même ordre que celui du niveau précédent avec une approche qui se veut un peu moins ludique et plus proche de l’âge réel de l’enfant.

Les notions acquises sont reprises pour être consolidées et étendues : connaissance de soi et des autres, autonomie personnelle, repérage spatio-temporel, communication et socialisation.

Les activités individuelles alternent avec le travail collectif.

1)     Objectifs des activités individuelles :

  • développer au maximum les potentialités de l’enfant
  • renforcer ses acquis
  • évaluer l’intégration de notions nouvelles
  • apporter une aide spécifique
  • valoriser l’enfant par une production qui lui est propre et qu’il pourra communiquer à ses  pairs et à sa famille (par le biais du cahier ou du classeur)
  • apprendre à travailler seul
  • mémoriser une consigne à court ou moyen terme
  • respecter une consigne, …

 2)     Objectifs du travail collectif :

  • communiquer avec les autres (verbalement ou non)
  • partager
  • respecter les autres
  • respecter le matériel
  • respecter les règles de fonctionnement du groupe
  • faire sa place dans le groupe
  • aider les autres, …

Le travail collectif contribue à la socialisation de l’enfant et vise, à plus long terme, la meilleure intégration sociale possible en milieu ordinaire. Il permet à l’éducatrice d’observer et d’évaluer l’autonomie, la personnalité de chaque enfant et son mode d’intégration au sein du groupe.

Les activités dirigées visent à susciter l’intérêt de l’enfant pour induire sa réflexion. L’effort se porte sur les apprentissages préscolaires afin de l’amener petit à petit à un intérêt pour l’écrit  (séances diapos, écoute d’histoires racontées par l’éducatrice avec présentation du livre, réalisation de panneaux,…), pour des activités mathématiques (raisonnement logique, trier, classer, ranger, compter, …).

Les activités libres offrent à l’enfant la possibilité de se détendre, de s’exprimer, de prendre contact avec les autres sans contrainte, de s’extérioriser, de développer sa spontanéité et sa créativité.

Un IM PRO

Entre 14 et 16 ans et ou, en fonction de leur maturité et  d’un désir qu’ils peuvent exprimer, les jeunes entrent dans la section préparatoire à une activité pratique.

La plupart de ces jeunes viennent de l’Etablissement. D’autres proviennent d’autres Etablissements d’Enseignement Spécialisé, de S.E.G.P.A., de Collège ou d’Hôpitaux de Jour.

L’objectif premier de cette section est de faire acquérir le maximum d’autonomie aux jeunes en  insistant sur la pratique et en développant leur esprit d’initiative dans la visée d’une insertion socioprofessionnelle sous la forme la plus adaptée à leurs capacités : travail en milieu ordinaire avec statut de travailleur handicapé reconnu, intégration en ESAT ou en foyer occupationnel.

L’organisation de cette section est basée sur les aptitudes, les attentes, les goûts et éventuellement le projet « professionnel » des jeunes  concernés.

Les objectifs généraux poursuivis dans cette unité sont, dans la mesure des possibilités de chaque jeune, de les amener à :

  • prendre des repères
  • développer leur curiosité
  • s’adapter aux changements
  • accepter et vivre avec les autres
  • communiquer
  • s’ouvrir sur l’extérieur
  • avoir un comportement adapté selon les situations
  • acquérir une plus grande autonomie personnelle
  • lire, écrire, compter (dans un but pratique)
  • développer la socialisation
  • s’intégrer dans la vie socioprofessionnelle

Les Activités proposées

  • Le  cours ménager : activité de la vie quotidienne,  entretien du linge, entretien des locaux
  • Atelier cuisine
  • Atelier bois
  • Atelier couture et création d’objets
  • Atelier : prévention routière
  • Atelier : environnement

 

Un pôle pédagogique commun à l’ensemble des Unités

  1. apprentissages scolaires au sein d’une classe sous contrat « Education Nationale »

Elle est confiée à un(e) enseignant(e) rémunéré(e) par l’Education Nationale.

L’effort premier est de redonner à tous le désir de progresser en partant de leurs capacités et de leurs acquis.

Des évaluations régulières permettent de déterminer le niveau d’acquisition des enfants.

Elles servent de base à  l’élaboration du projet individualisé de l’année suivante.

Pour les « nouveaux », l’évaluation se fait à la rentrée (évaluation diagnostique).

Les références théoriques sont identiques à celles des autres groupes et la pédagogie favorise l’action ainsi que les interactions. Les supports sont toujours proches de leurs centres d’intérêts. C’est ainsi qu’une approche de l’écrit est proposée à partir d’histoires réelles ou fictives en lien avec les préoccupations du moment (demande des enfants, actualité de l’établissement mais aussi du monde au sens large, …).

  1. Apprentissage scolaire avec  trois éducateurs scolaires selon le niveau d’apprentissage et le potentiel des jeunes pris en charge par petits  groupes de travail et sur des temps pré établis.

 Les activités transversales

  • Eveil musical ou musicothérapie
  • Equithérapie
  • Activités sportives et sport adapté (piscine en interne,  rugby, tir à l’arc, gymnastique en interne,  jeux de boules ….)
  • Sorties pédagogiques et culturelles : bibliothèque municipale, expositions, visites thématiques, théâtre,  concert
  • Atelier esthétique
  • Atelier : mon corps et ma sexualité
  • Atelier émotions
  • Atelier informatique

Les jeunes ont accès, selon un calendrier préétabli, à l’atelier informatique où ils peuvent réinvestir leurs acquis sur un support pédagogique différent mais aussi effectuer des recherches, notamment par le biais d’Internet.

Les transferts ou sorties :

Ils font partie intégrante du projet  de l’IME. Ils sont un autre moyen d’éducation, de pédagogie et de connaissance de l’enfant mais aussi vecteur d’ouverture. Selon l’âge et le niveau du jeune, les objectifs sont différents :

-        apprendre à quitter un lieu connu pour aller connaître des milieux géographiques nouveaux 

-        connaître différents lieux culturels : théâtre, bibliothèques, cinémas, …

-        rencontrer d’autres personnes

-        prendre contact avec des modes de vie différents 

 

Un encadrement professionnel

 

 

Un encadrement professionnel